Projet Pon

Addiopizzo est partenaire du Bureau National d’inspection Antiracket dans la réalisation du projet PON « Création d’un Réseau de Consommation Critique Antiracket – Diffusion et consolidation d’un réseau économique basé sur la légalité et le développement ».

Le modèle d’intervention proposé par le projet, réalisé par le Bureau National d’inspection Antiracket en partenariat avec Addiopizzo, la Municipalité de Palerme et la Municipalité de Gela, part de l’hypothèse que, pour combattre le système de contrôle de la mafia, il ne suffit pas de compter sur de simples interventions partielles (par exemple, en comptant uniquement sur le système judiciaire); il est au contraire nécessaire de partir de la base, c’est en ce sens qu’un nouveau modèle d’intervention considère les citoyens comme des protagonistes, des sujets conscients du fait que les mentalités doivent changer.
infograficaLa somme allouée au financement des activités de prévention et de lutte contre le racket s’élève à 1 168 264,00 €, dont le paiement intervient à la mise en œuvre de chaque initiative de planification.
Les activités de planification mises en place par l’association représentent un coût qui est financé ultérieurement.
Ledit financement n’intervient qu’après une série de contrôles de l’exactitude formelle et substantielle de la documentation administrative et comptable par les autorités compétentes dans le projet PON.
Cette exigence de responsabilité est désignée par l’appellation « coûts réels ».
Enfin, le projet comprend également des interventions d’une valeur finale de 301 713,75 €  alloués à la restructuration d’un bâtiment confisqué appartenant désormais à la municipalité de Palerme, où l’association a son siège social, et du bâtiment de la municipalité de Gela, où travaille l’Association anti-racket de Gela, autre partenaire du projet.